Lune rousse

Titre : Lune Rousse

Auteurs : Paul Béorn & Silène Edgar

Édition : Castlemore

Résumé :

Lune et Lapsa sont deux amies inséparables vivant dans le village de Thiercelieux, en 1848. La levée de la lune rousse va engendrer des phénomènes étranges dans le village et révéler le destin des deux jeunes filles : la vengeance et la recherche de vérité.

 

Avis

 

Combien de fois ai-je joué au Loup Garou de Thiercelieux, en centre aéré, puis en colonie de vacances et enfin entre adultes nostalgiques ? Impossible de le dire, mais c’est un jeu que je connais par cœur, tout comme sa dynamique mythique, et que je chéris toujours autant. Inutile de dire qu’à l’annonce du projet d’une novellisation de ce jeu, j’ai été agréablement intriguée : les Loups-Garous offrent tous les ingrédients pour une histoire pleine de mystères, de faux-semblants et d’hémoglobine. Cela a-t-il été le cas ?

Pas exactement, hélas…

Déjà, bien que je possède 14-14 dans mon fonds et ai entendu nombre d’éloges pour ce roman de ces mêmes auteurs, je n’avais jamais lu de roman de leur plume. C’est donc une découverte, et je suis agréablement surprise : le style reste fluide, facile à lire sans s’encombrer de poésie ou de métaphores superflues. On est dans l’efficacité. Le plaisir de lecture est là et le roman se lit donc très vite.

Ce qui m’a le plus gêné dans ce roman c’est qu’il ne répond pas vraiment aux promesses liées au jeu de société en lui-même. D’enquête, de déduction autour de l’identité des loups, il n’y en aura pas, ou très peu, seulement vers la fin : on sait déjà qui sont les trois loups. C’est déjà un peu une déception en soi. Les loups-garous sont de plus totalement détournés de leur rôle d’origine, dont je ne parlerais pas pas pour ne pas spoiler, mais que j’ai trouvé très éloignés de l’ambiance d’origine du jeu… Voire édulcorés. De sang, on n’en verra pas vraiment non plus. Certes, il y a bel et bien une enquête, qui intervient un peu plus tard dans le récit, mais elle est très aisément résolue, si étonnamment simple que c’en est franchement décevant. Je pense que la tranche d’âge visée par le livre ne doit pas induire une simplification à outrance de l’intrigue policière…

Autre point qui m’a gênée : les personnages en eux-mêmes. Ces derniers sont assez plats et ne dépassent pas leur « rôle » dans le jeu ; car en effet, la quasi-totalité des personnages prennent un rôle du jeu, qui va servir à la fois de ligne conductrice dans le récit mais aussi de simplification à outrance de leurs caractéristiques. La « petite fille » est le seul que j’ai trouvé sympathiquement détourné, tout comme la personnalité de Raoul qui s’épaissit au fur et à mesure de l’intrigue, mais la plupart des autres restent cantonnés à leur rôle d’origine et à ce qu’on attend d’eux, sans aucune malice ou subtilité (comme pour le « Juge bègue »). D’ailleurs, le fait de multiplier les personnages du jeu a un effet assez étrange à la lecture : d’un côté, on n’y croit plus trop à ce village du XIXe qui abrite à la fois des paysans, un chevalier, un juge, un chasseur, et qui de l’autre semble étrangement dépeuplé…

Lune et Lapsa sont globalement semblables et ne se démarquent que peu l’une de l’autre ; leur amitié manque un peu de naturel par ailleurs. Leur âge paraît assez peu crédible étant donné la naïveté de leurs raisonnements et réflexions ; je n’ai pas compris pourquoi rendre aussi tortueuse l’enquête autour des parents de Lapsa, qui n’a finalement presque aucun intérêt en soi.

On l’aura compris, j’ai été assez déçue par ma lecture, peut-être à cause d’attentes trop élevées étant donné mon attachement au jeu.

Côté boulot ? : s’il y a un public déjà conquis par ce jeu cela pourrait leur donner l’occasion de se lancer dans la lecture, mais sinon je ne trouve pas que ce roman se démarque spécialement d’autres parmi la production jeunesse actuelle 😦

Publicités

2 commentaires

  1. J’en ai tellement entendu parler, et j’étais prête à l’acheter avec les premiers avis. Et en même temps ma première crainte s’est confirmé avec ton avis: l’histoire est très édulcoré pour avoir un public le plus large possible (pour spécialement les joueurs en fait 😂). Je pense du coup que je vais passer mon chemin sur ce coup là 😞

    Aimé par 1 personne

    • Si tu veux je te le prêterai, je comptais le revendre de toute manière ^^’ Mais c’est très édulcoré effectivement, et c’est surtout le changement de rôle des loups que j’ai trouvé totalement aberrant (je vais pas spoiler mais on va dire que ça va, ils ne sont pas trop effrayants)…

      Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s